Infolettre

TestL’impact du stress sur la fertilitéTest

par Ora Protections

par Ora Protections

De nos jours, il n’est pas toujours évident de suivre le rythme de vie imposé dans nos sociétés. Alors, il est tout à fait normal que tu te sentes parfois débordée, stressée et au bout du rouleau.
Pas de panique, nous allons ensemble voir les différents mécanismes du stress, l’impact que cela peut avoir sur ton système reproducteur (irrégularité, retard ou absence de règles, SPM…) et identifier des solutions pour t’aider à réduire ces effets néfastes.

Tout d’abord qu’est-ce que le stress ?

Le stress est une réaction naturelle à une situation résultant d’une stimulation d’ordre physique, mentale, émotionnelle ou sociale. Une réaction provoquée pour que notre organisme puisse s’adapter à une situation jugée potentiellement dangereuse par le cerveau… c’est donc une réaction primaire et instinctive.

Pour faire face à cette situation à ‘’ risque’’, le corps relâche de l’adrénaline et du cortisol – aussi appelées hormones du stress, dans le but de conditionner le corps. Et oui, notre instinct primaire est encore bien présent dans nos gènes.

Cependant, le stress peut entraîner des conséquences néfastes s’il est vécu de manière chronique et sur le long terme pouvant conduire à des troubles de la santé reproductive.

Comment le stress peut avoir un impact sur ma fertilité ?

Pour mieux comprendre la fertilité, définissions ensemble ce qu’est l’infertilité (notion parfois confondue avec la stérilité). L’infertilité est définie par une incapacité de concevoir après 12 mois de relations sexuelles non protégées. Au Canada, 1 couple sur 6 à de la difficulté à concevoir. Elle touche près de 30% chez les hommes et près de 40% chez les femmes.

Un petit conseil : il est vivement recommandé de consulter (à deux) après 6 mois d’essais bébé, pour mieux cerner la cause racine de cette condition [1].

Ok! donc le stress peut-il impacter mon cycle menstruel ?

La réponse : un stress chronique peut avoir un effet sur le cycle menstruel ! Le corps réagit aux différentes activités du système hormonal, le chef d’orchestre des hormones sexuelles qui sont fondamentales pour le bon fonctionnement du cycle menstruel.

Tu as sans doute déjà entendu parler des hormones LHL (hormone lutéinisante) et FSH (hormone stimulante) – un duo vedette du cycle menstruel, puisqu’elles favorisent l’ovulation et stimulent la sécrétion des hormones sexuelles : l’œstrogène et la progestérone.

Ainsi, lorsqu’on vit un stress chronique, la production élevée de ces deux hormones du stress peut impacter et interrompre l’activité des hormones sexuelles. Par conséquence, cela peut provoquer des troubles sur le système reproducteur :

– Une anovulation (absence de règles)
– Une baisse de la libido
– Un déséquilibre hormonal provoquant un cycle irrégulier
– Aménorrhée (absence de règles)
– Un flux menstruel abondant ou très léger
– Des troubles de la fertilité
– Le Syndrome prémenstruel plus accentué

Bonne nouvelle, il existe plusieurs solutions pour t’aider à réduire le stress au quotidien et prendre soin de ton cycle menstruel :

Avant tout, il est important de prendre conscience des facteurs déclencheurs du stress et de réduire au maximum les sources qui peuvent l’accentuer.

Recentre ton énergie sur l’essentiel
Pourquoi ne pas te faire une petite pause des réseaux sociaux ?  On sait que de nos jours les images et les messages véhiculés via les plateformes sociales sont des leviers pouvant engendrer des comportements toxiques et perturber notre bien-être mental. Le corps répond à ce qu’on lui transmet comme message.

Alimentation saine et variée
Un corps sain dans un esprit sain ! L’alimentation a un impact clé sur l’équilibre de notre corps et de notre santé mentale. Des recherches démontrent, depuis quelque temps, le lien étroit entre l’équilibre du microbiote intestinal sur le développement de certaines maladies et l’impact sur la santé mentale.[2] Adopte donc une alimentation anti-inflammatoire, variée, privilégiant les fruits et légumes de saison, les minéraux et vitamines essentiels au cycle menstruel tels que : le fer, le magnésium, l’Oméga 3, les vitamines B et D.

Infusion de plantes médicinales
Certaines plantes dites adaptogènes peuvent également t’aider à réduire le stress grâce à leur action apaisante sur le système nerveux. Il vaut mieux prévenir que guérir – ainsi, si tu ressens les premiers symptômes de stress, prépare-toi une tisane à base de plantes médicinales telles que la camomille, la mélisse, l’ashwagandha, la verveine citronnée, etc.
Psst : Essaie nos deux tisanes réconfortantes Le temps d’une fleur et Sang pour sang vitamine à consommer sans modération durant ta phase menstruelle et pour t’aider à te sentir mieux et retrouver ton équilibre intérieur.

Pratique une activité régulière
Pratique une activité physique qui te plaît : yoga, HIIT, danse… Il n’est plus à démontrer les bienfaits d’une pratique régulière d’une activité physique sur l’ensemble du corps et l’action préventive sur le stress. Notamment grâce au relâchement de l’endorphine, aussi appelée l’hormone du bonheur après une activité d’au moins 30 min.

Prends conscience de ta respiration
Respire ! La respiration permet à ton corps de lui envoyer le message que ‘’ tout va bien, je ne suis PAS en danger’’. Il existe une multitude de bienfaits de la respiration consciente qui t’aidera à réduire ton rythme cardiaque, améliorer ton sommeil, éviter les blocages dans le corps, promouvoir une sensation de sérénité et bien d’autres.

Note importante : Les informations contenues dans cet article sont à visée informative et éducative, elles ne remplacent aucunement l’avis d’un praticien en santé accrédité. Il est vivement recommandé de consulter votre spécialiste en santé en cas de doutes pour avoir un avis médical adapté à votre condition.

Ressources :

[1] https://www.pregnancyinfo.ca/fr/before-you-conceive/fertility/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6016043/

[2] https://www.gutmicrobiotaforhealth.com/fr/des-scientifiques-decouvrent-un-possible-lien-entre-microbiote-intestinal-et-maladies-auto-immunes/

Laisser un commentaire

Partage!

À lire également...

Connais-tu nos produits?

Change tes règles!

Inscris-toi à notre infolettre et reçois 10% de rabais !

Connexion

Gère tes commandes, tes retours et tes listes d’envies

Nouvelle collection V.S. Liquidation

Vous l’avez sûrement remarqué, nos modèles de culottes tel que vous les connaissiez depuis toujours sont en liquidation. Pas de panique nous avons simplement fait des changements dans nos procédés de fabrication. Les anciens modèles ne reviendront plus, mais vous pouvez trouver des modèles similaires dans la nouvelle collection.

Veuillez noter que les articles en liquidation ne sont ni échangeables, ni remboursables. 

Quoi de neuf avec
la nouvelle collection?

Si tu fais du lavage

Un minimum de 3-5 culottes te donnera la temps de laver et de sécher après usage, puis de reporter durant le cycle. Choisis différents niveaux d’absorption qui s’adapteront à ton flux menstruel.

3 à 5 culottes / cycle

Pour ne pas y penser

Tu ne veux plus penser au lavage et être certaine d’en avoir suffisamment ? Compte 2 à 3 culottes par jour de règles. Tu n’auras plus qu’à tout mettre au lavage à la fin de tes règles !

2 à 3 culottes / jour de règle

LIQUIDATION EN COURS

20% DE RABAIS POUR 3+ CULOTTES

Les grandeurs sont assez similaires au niveau de la hanche et de la taille d’un modèle à un autre. C’est au niveau de l’entrejambe que la différence se voit.

Vos hanches Taille recommandée
27-29 XXS
30-32 XS
32-35 S
36-39 M
40-44 L
44-47 XL
48-50 XXL
51-53 3XL
53-55 4XL

Si vous hésitez entre 2 tailles, à vous de voir si vous aimez mieux vos culottes plus ajustées ou avoir plus d’espace dedans. Vous pouvez aussi prendre connaissance des mesures détaillées de chaque modèle ⤵

Combien de culottes te procurer?

Il est important de choisir la bonne culotte menstruelle en fonction : de ton flux menstruel, du nombre de fois où tu te changes et de la durée de tes règles.
Plus ta protection est abondante, plus tu peux la porter longtemps.

Flux léger
30 ml / cycle menstruel

Équivalent à 1 tampon par jour ou quelques gouttes sur une serviette. 

1 culotte / jour

1 culotte / nuit

Flux moyen
30 à 50 ml / cycle

Équivalent à 2 à 3 tampons par jour ou une serviette toutes les 3 heures

1 culottes / jour

1 culotte / nuit

Flux abondant
50 à 70 ml / cycle

Équivalent à 4 à 5 tampons par jour ou 1 serviette toutes les 2 heures

1 à 2 culottes / jour

1 culottes / nuit

Si tu fais du lavage

Un minimum de 3-5 culottes te donnera la temps de laver et de sécher après usage, puis de reporter durant le cycle. Choisis différents niveaux d’absorption qui s’adapteront à ton flux menstruel.

3 à 5 culottes / cycle

Pour ne pas y penser

Tu ne veux plus penser au lavage et être certaine d’en avoir suffisamment ? Compte 2 à 3 culottes par jour de règles. Tu n’auras plus qu’à tout mettre au lavage à la fin de tes règles !

2 à 3 culottes / jour de règle