Infolettre

TestCette année, je prends soin de moi et de mon vagin!Test

Picture of par Ora Protections

par Ora Protections

En ce début d’année, êtes-vous de celles qui profitent de ce petit « reset » du temps pour reprendre de saines habitudes de vie? Avec la Saint-Valentin qui approche, on est d’avantage plus préoccupée au bien être de ceux qu’on aime. Et c’est parfait! Cependant, votre bien-être à vous est tout aussi important.
On vous parle aujourd’hui des saines habitudes à adopter pour avoir un vagin en santé!  Mais avant cela, voici quelques points importants à souligner sur celui-ci. 

Ce qu’il faut savoir sur le vagin 

Le vagin n’est pas la vulve  

L’organe génital féminin est composé d’une partie interne et d’une partie externe. La vulve est la partie externe, qui est composée des petites et grandes lèvres, du clitoris et du méat urinaire (l’orifice externe par lequel l’urine sort lors de la miction).  Le vagin, en revanche, est la partie interne (le canal) qui relie la vulve et le col de l’utérus. Fait intéressant : l’apparence de chaque vulve est unique, elle varie d’une personne à une autre. Fini les complexes mesdames, le concept de vulve « normale » n’existe pas! 

Un vagin sain est acide   

Un vagin sain a un pH situé entre 3.8 et 4.5. Pour vous situer un peu en ce qui concerne le pH, l’acidité d’une pomme est de 3.5 et celle du café se situe autour de 5. Le vagin est donc modérément acide. Cette acidité est nécessaire afin d’empêcher le développement des mauvaises bactéries et des mycoses qui pourraient causer des infections. 

Un vagin sain a une odeur 

Tous les vagins ont une odeur et c’est tout à fait normal. Ce n’est en aucun cas un signe de manque d’hygiène. Un vagin inodore, ça n’existe pas! 

Les poils sont des protecteurs naturels  

Bien que de nos jours l’épilation brésilienne soit très tendance, la pilosité du pubis joue un rôle important en ce qui concerne la santé de notre flore vaginale. Le corps humain est bien fait : la plupart des zones à forte densité de poils sont situées à des endroits qu’il faut protéger des agents extérieurs potentiellement nocifs pour notre santé. Pensez à vos sourcils et cils qui protègent vos yeux en captant les poussières, ou encore à vos poils de nez, qui agissent comme une barrière afin d’empêcher que vous ne tombiez malade.  C’est aussi le cas pour les poils pubiens.  Ils constituent une sorte de barrière naturelle qui empêche les mauvaises bactéries de s’introduire dans votre vagin et de débalancer votre flore vaginale. 

Le vagin est autonettoyant 

Le vagin sain abrite un écosystème de plusieurs milliards de bonnes bactéries qui nous protègent. On pense souvent que le manque d’hygiène est à l’origine des mycoses, alors qu’au contraire, c’est plutôt un excès d’hygiène qui vient perturber toute la flore bactérienne et créer un environnement propice au développement des mauvaises bactéries. Oubliez les douches vaginales! Nul besoin de nettoyer à l’intérieur. Pour une bonne hygiène, il suffit de nettoyer votre vulve une (ou deux fois maximum) par jour avec de l’eau et un savon doux adapté au pH du vagin.   

Les bonnes habitudes à adopter 

Trop c’est comme pas assez 

Évitez les douches vaginales. Pour une bonne hygiène, il suffit de nettoyer votre vulve une fois par jour (ou deux fois maximum) avec de l’eau et un savon doux, non parfumé, adapté au pH vaginal.  

Le confort avant tout 

Portez des vêtements qui respirent. Évitez de porter des pantalons ou des sous-vêtements trop serrés, car la transpiration occasionnée par cela favorise la prolifération des germes.  Privilégiez les sous-vêtements 100 % coton. Le coton est doux, respirant et absorbe bien l’humidité.  Apportez-vous des sous-vêtements de rechange si vous savez que vous allez transpirer durant la journée ou si vous êtes incommodés par vos petites pertes vaginales. Les protèges-dessous peuvent malheureusement provoquer des irritations.  Dormez avec des sous-vêtements amples ou même sans sous-vêtements, afin de laisser respirer votre entre-jambe. 

Traitez votre vagin avec soin 

Changez régulièrement vos protèges-dessous lorsque vous avez vos règles.  Aux toilettes, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière, soit de la vulve vers l’anus pour éviter une contamination bactérienne du vagin. 

Faites de la place dans votre calendrier pour vos suivis gynécologiques 

Même si ce n’est pas ce qu’il y a de plus plaisant au monde, les examens gynécologiques réguliers sont essentiels pour s’assurer qu’une femme reste en bonne santé. Il est recommandé de se faire examiner au minimum tous les deux ans.   Le but du suivi est de vérifier que les organes vont bien, de dépister d’éventuelles maladies, mais aussi de poser des questions sur tous les changements physiques que vous allez rencontrer durant votre vie.  Le dernier conseil est valable, aussi bien pour maintenir une bonne santé du vagin, que pour maintenir une bonne santé du corps en général : essayez d’éliminer le stress de votre vie. Marchez, méditez, priez, dansez, magasinez. Bref, prenez du temps pour vous!  Sur ce, bonne année 2023 à toutes! 

Laisser un commentaire

Partage!

À lire également...

Connais-tu nos produits?

Connexion

Gère tes commandes, tes retours et tes listes d’envies

Alerte nouveauté 🛍️

Le Tanga, le Boxer et la Cheeky sont enfin ARRIVÉS! Les quantités sont limités lors de ce premier drop, d’autres quantités s’ajouteront au courant du mois de juillet.

OFFRE EXCLUSIVE: on a créé un kit économique pour te procurer les 3 modèles à 75$💃

Nouvelle collection V.S. Liquidation

Vous l’avez sûrement remarqué, nos modèles de culottes tel que vous les connaissiez depuis toujours sont en liquidation. Pas de panique nous avons simplement fait des changements dans nos procédés de fabrication. Les anciens modèles ne reviendront plus, mais vous pouvez trouver des modèles similaires dans la nouvelle collection.

Veuillez noter que les articles en liquidation ne sont ni échangeables, ni remboursables. 

Quoi de neuf avec
la nouvelle collection?

Si tu fais du lavage

Un minimum de 3-5 culottes te donnera la temps de laver et de sécher après usage, puis de reporter durant le cycle. Choisis différents niveaux d’absorption qui s’adapteront à ton flux menstruel.

3 à 5 culottes / cycle

Pour ne pas y penser

Tu ne veux plus penser au lavage et être certaine d’en avoir suffisamment ? Compte 2 à 3 culottes par jour de règles. Tu n’auras plus qu’à tout mettre au lavage à la fin de tes règles !

2 à 3 culottes / jour de règle

Les grandeurs sont assez similaires au niveau de la hanche et de la taille d’un modèle à un autre. C’est au niveau de l’entrejambe que la différence se voit.

Vos hanches Taille recommandée
27-29 XXS
30-32 XS
32-35 S
36-39 M
40-44 L
44-47 XL
48-50 XXL
51-53 3XL
53-55 4XL

Si vous hésitez entre 2 tailles, à vous de voir si vous aimez mieux vos culottes plus ajustées ou avoir plus d’espace dedans. Vous pouvez aussi prendre connaissance des mesures détaillées de chaque modèle ⤵

Combien de culottes te procurer?

Il est important de choisir la bonne culotte menstruelle en fonction : de son flux menstruel, du nombre de fois où l’on se change et de la durée de ses règles.
Plus ta protection est absorbante, plus tu peux la porter longtemps.

Flux léger
30 ml / cycle menstruel

Équivalent à 1 tampon par jour ou quelques gouttes sur une serviette. 

1 culotte / jour

1 culotte / nuit

Flux moyen
30 à 50 ml / cycle

Équivalent à 2 à 3 tampons par jour ou une serviette toutes les 3 heures

1 culotte / jour

1 culotte / nuit

Flux abondant
50 à 70 ml / cycle

Équivalent à 4 à 5 tampons par jour ou 1 serviette toutes les 2 heures

1 à 2 culottes / jour

1 culottes / nuit

LAVAGE QUOTIDIEN NECESSAIRE

Un minimum de 3-5 culottes est nécessaire pour tenir une période de règle. Il faudra cependant laver les culottes entre leurs utilisations afin de les réutiliser, les jours suivants. Choisis des culottes à différents niveaux d’absorption qui s’adapteront à ton flux menstruel, selon chaque jour de tes règles.

3 à 5 culottes / cycle

SANS LAVAGE ENTRE LES UTILISATIONS


Tu ne veux plus penser au lavage entre les utilisations? Compte 2 à 3 culottes par jour de règles. Après chaque utilisation, rince les et mets les de côté. Tu n’auras plus qu’à tout mettre au lavage à la fin de tes règles !

2 à 3 culottes / jour de règle