Newsletter

TestThis year, I’m taking care of myself and my vagina!Test

Picture of by Ora Protections

by Ora Protections

En ce début d’année, êtes-vous de celles qui profitent de ce petit « reset » du temps pour reprendre de saines habitudes de vie? Avec la Saint-Valentin qui approche, on est d’avantage plus préoccupée au bien être de ceux qu’on aime. Et c’est parfait! Cependant, votre bien-être à vous est tout aussi important.
On vous parle aujourd’hui des saines habitudes à adopter pour avoir un vagin en santé!  Mais avant cela, voici quelques points importants à souligner sur celui-ci. 

Ce qu’il faut savoir sur le vagin 

Le vagin n’est pas la vulve  

L’organe génital féminin est composé d’une partie interne et d’une partie externe. La vulve est la partie externe, qui est composée des petites et grandes lèvres, du clitoris et du méat urinaire (l’orifice externe par lequel l’urine sort lors de la miction).  Le vagin, en revanche, est la partie interne (le canal) qui relie la vulve et le col de l’utérus. Fait intéressant : l’apparence de chaque vulve est unique, elle varie d’une personne à une autre. Fini les complexes mesdames, le concept de vulve « normale » n’existe pas! 

Un vagin sain est acide   

Un vagin sain a un pH situé entre 3.8 et 4.5. Pour vous situer un peu en ce qui concerne le pH, l’acidité d’une pomme est de 3.5 et celle du café se situe autour de 5. Le vagin est donc modérément acide. Cette acidité est nécessaire afin d’empêcher le développement des mauvaises bactéries et des mycoses qui pourraient causer des infections. 

Un vagin sain a une odeur 

Tous les vagins ont une odeur et c’est tout à fait normal. Ce n’est en aucun cas un signe de manque d’hygiène. Un vagin inodore, ça n’existe pas! 

Les poils sont des protecteurs naturels  

Bien que de nos jours l’épilation brésilienne soit très tendance, la pilosité du pubis joue un rôle important en ce qui concerne la santé de notre flore vaginale. Le corps humain est bien fait : la plupart des zones à forte densité de poils sont situées à des endroits qu’il faut protéger des agents extérieurs potentiellement nocifs pour notre santé. Pensez à vos sourcils et cils qui protègent vos yeux en captant les poussières, ou encore à vos poils de nez, qui agissent comme une barrière afin d’empêcher que vous ne tombiez malade.  C’est aussi le cas pour les poils pubiens.  Ils constituent une sorte de barrière naturelle qui empêche les mauvaises bactéries de s’introduire dans votre vagin et de débalancer votre flore vaginale. 

Le vagin est autonettoyant 

Le vagin sain abrite un écosystème de plusieurs milliards de bonnes bactéries qui nous protègent. On pense souvent que le manque d’hygiène est à l’origine des mycoses, alors qu’au contraire, c’est plutôt un excès d’hygiène qui vient perturber toute la flore bactérienne et créer un environnement propice au développement des mauvaises bactéries. Oubliez les douches vaginales! Nul besoin de nettoyer à l’intérieur. Pour une bonne hygiène, il suffit de nettoyer votre vulve une (ou deux fois maximum) par jour avec de l’eau et un savon doux adapté au pH du vagin.   

Les bonnes habitudes à adopter 

Trop c’est comme pas assez 

Évitez les douches vaginales. Pour une bonne hygiène, il suffit de nettoyer votre vulve une fois par jour (ou deux fois maximum) avec de l’eau et un savon doux, non parfumé, adapté au pH vaginal.  

Le confort avant tout 

Portez des vêtements qui respirent. Évitez de porter des pantalons ou des sous-vêtements trop serrés, car la transpiration occasionnée par cela favorise la prolifération des germes.  Privilégiez les sous-vêtements 100 % coton. Le coton est doux, respirant et absorbe bien l’humidité.  Apportez-vous des sous-vêtements de rechange si vous savez que vous allez transpirer durant la journée ou si vous êtes incommodés par vos petites pertes vaginales. Les protèges-dessous peuvent malheureusement provoquer des irritations.  Dormez avec des sous-vêtements amples ou même sans sous-vêtements, afin de laisser respirer votre entre-jambe. 

Traitez votre vagin avec soin 

Changez régulièrement vos protèges-dessous lorsque vous avez vos règles.  Aux toilettes, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière, soit de la vulve vers l’anus pour éviter une contamination bactérienne du vagin. 

Faites de la place dans votre calendrier pour vos suivis gynécologiques 

Même si ce n’est pas ce qu’il y a de plus plaisant au monde, les examens gynécologiques réguliers sont essentiels pour s’assurer qu’une femme reste en bonne santé. Il est recommandé de se faire examiner au minimum tous les deux ans.   Le but du suivi est de vérifier que les organes vont bien, de dépister d’éventuelles maladies, mais aussi de poser des questions sur tous les changements physiques que vous allez rencontrer durant votre vie.  Le dernier conseil est valable, aussi bien pour maintenir une bonne santé du vagin, que pour maintenir une bonne santé du corps en général : essayez d’éliminer le stress de votre vie. Marchez, méditez, priez, dansez, magasinez. Bref, prenez du temps pour vous!  Sur ce, bonne année 2023 à toutes! 

Leave a Reply

Share it!

Read also...

Do you know our products?

Connexion

Gère tes commandes, tes retours et tes listes d’envies

Change your rules!

Sign up for our newsletter and receive 10% off!

Connection

Manage your orders, returns and wish lists

New V.S. Liquidation collection

As you’ve probably noticed, our panty designs as you’ve always known them are on clearance. Don’t worry, we’ve simply made changes to our manufacturing processes. Older models won’t be coming back, but you can find similar models in the new collection.

Please note that clearance items are neither exchangeable nor refundable.

What's new with
the new collection?

If you wash

A minimum of 3-5 panties will give you time to wash and dry after use, then carry over to the next cycle. Choose different absorption levels to suit your menstrual flow.

3 to 5 pants / cycle

To avoid thinking about it

Do you want to stop thinking about washing and make sure you have enough? Count 2 to 3 panties per day of menstruation. All you have to do is put them in the wash at the end of your period!

2 to 3 panties / menstruation day

Hip and waist sizes are quite similar from one model to another. The difference is most obvious in the crotch.

Your hips Recommended size
27-29 XXS
30-32 XS
32-35 S
36-39 M
40-44 L
44-47 XL
48-50 XXL
51-53 3XL
53-55 4XL

If you’re hesitating between 2 sizes, it’s up to you to decide whether you prefer tighter-fitting panties or more room inside. You can also view detailed measurements for each model ⤵

How many panties do you need?

It’s important to choose the right menstrual panties according to: your menstrual flow, the number of times you change and the duration of your period.
The more absorbent your protection, the longer you can wear it.

Light flow
30 ml / menstrual cycle

Equivalent to 1 tampon a day or a few drops on a towel.

1 pair of panties / day

1 pair of panties / night

Average flow
30 to 50 ml / cycle

Equivalent to 2 to 3 tampons a day or a pad every 3 hours

1 pair of panties / day

1 pair of panties / night

Abundant flow
50 to 70 ml / cycle

Equivalent to 4 to 5 tampons a day or 1 towel every 2 hours

1 to 2 panties / day

1 pair of panties / night

DAILY CLEANING REQUIRED

A minimum of 3-5 panties is needed to last through a period. However, you’ll need to wash the panties between uses so that you can reuse them on subsequent days. Choose panties with different levels of absorption to adapt to your menstrual flow, depending on the day of your period.

3 to 5 pants / cycle

NO WASHING BETWEEN USES

Don’t you want to think about washing between uses? Count 2 to 3 panties per day of menstruation. After each use, rinse and set aside. All you have to do is put them in the wash at the end of your period!

2 to 3 panties / menstruation day