Newsletter

TestThe impact of stress on fertilityTest

Picture of by Ora Protections

by Ora Protections

De nos jours, il n’est pas toujours évident de suivre le rythme de vie imposé dans nos sociétés. Alors, il est tout à fait normal que tu te sentes parfois débordée, stressée et au bout du rouleau.
Pas de panique, nous allons ensemble voir les différents mécanismes du stress, l’impact que cela peut avoir sur ton système reproducteur (irrégularité, retard ou absence de règles, SPM…) et identifier des solutions pour t’aider à réduire ces effets néfastes.

Tout d’abord qu’est-ce que le stress ?

Le stress est une réaction naturelle à une situation résultant d’une stimulation d’ordre physique, mentale, émotionnelle ou sociale. Une réaction provoquée pour que notre organisme puisse s’adapter à une situation jugée potentiellement dangereuse par le cerveau… c’est donc une réaction primaire et instinctive.

Pour faire face à cette situation à ‘’ risque’’, le corps relâche de l’adrénaline et du cortisol – aussi appelées hormones du stress, dans le but de conditionner le corps. Et oui, notre instinct primaire est encore bien présent dans nos gènes.

Cependant, le stress peut entraîner des conséquences néfastes s’il est vécu de manière chronique et sur le long terme pouvant conduire à des troubles de la santé reproductive.

Comment le stress peut avoir un impact sur ma fertilité ?

Pour mieux comprendre la fertilité, définissions ensemble ce qu’est l’infertilité (notion parfois confondue avec la stérilité). L’infertilité est définie par une incapacité de concevoir après 12 mois de relations sexuelles non protégées. Au Canada, 1 couple sur 6 à de la difficulté à concevoir. Elle touche près de 30% chez les hommes et près de 40% chez les femmes.

Un petit conseil : il est vivement recommandé de consulter (à deux) après 6 mois d’essais bébé, pour mieux cerner la cause racine de cette condition [1].

Ok! donc le stress peut-il impacter mon cycle menstruel ?

La réponse : un stress chronique peut avoir un effet sur le cycle menstruel ! Le corps réagit aux différentes activités du système hormonal, le chef d’orchestre des hormones sexuelles qui sont fondamentales pour le bon fonctionnement du cycle menstruel.

Tu as sans doute déjà entendu parler des hormones LHL (hormone lutéinisante) et FSH (hormone stimulante) – un duo vedette du cycle menstruel, puisqu’elles favorisent l’ovulation et stimulent la sécrétion des hormones sexuelles : l’œstrogène et la progestérone.

Ainsi, lorsqu’on vit un stress chronique, la production élevée de ces deux hormones du stress peut impacter et interrompre l’activité des hormones sexuelles. Par conséquence, cela peut provoquer des troubles sur le système reproducteur :

– Une anovulation (absence de règles)
– Une baisse de la libido
– Un déséquilibre hormonal provoquant un cycle irrégulier
– Aménorrhée (absence de règles)
– Un flux menstruel abondant ou très léger
– Des troubles de la fertilité
– Le Syndrome prémenstruel plus accentué

Bonne nouvelle, il existe plusieurs solutions pour t’aider à réduire le stress au quotidien et prendre soin de ton cycle menstruel :

Avant tout, il est important de prendre conscience des facteurs déclencheurs du stress et de réduire au maximum les sources qui peuvent l’accentuer.

Recentre ton énergie sur l’essentiel
Pourquoi ne pas te faire une petite pause des réseaux sociaux ?  On sait que de nos jours les images et les messages véhiculés via les plateformes sociales sont des leviers pouvant engendrer des comportements toxiques et perturber notre bien-être mental. Le corps répond à ce qu’on lui transmet comme message.

Alimentation saine et variée
Un corps sain dans un esprit sain ! L’alimentation a un impact clé sur l’équilibre de notre corps et de notre santé mentale. Des recherches démontrent, depuis quelque temps, le lien étroit entre l’équilibre du microbiote intestinal sur le développement de certaines maladies et l’impact sur la santé mentale.[2] Adopte donc une alimentation anti-inflammatoire, variée, privilégiant les fruits et légumes de saison, les minéraux et vitamines essentiels au cycle menstruel tels que : le fer, le magnésium, l’Oméga 3, les vitamines B et D.

Infusion de plantes médicinales
Certaines plantes dites adaptogènes peuvent également t’aider à réduire le stress grâce à leur action apaisante sur le système nerveux. Il vaut mieux prévenir que guérir – ainsi, si tu ressens les premiers symptômes de stress, prépare-toi une tisane à base de plantes médicinales telles que la camomille, la mélisse, l’ashwagandha, la verveine citronnée, etc.
Psst : Essaie nos deux tisanes réconfortantes Le temps d’une fleur et Sang pour sang vitamine à consommer sans modération durant ta phase menstruelle et pour t’aider à te sentir mieux et retrouver ton équilibre intérieur.

Pratique une activité régulière
Pratique une activité physique qui te plaît : yoga, HIIT, danse… Il n’est plus à démontrer les bienfaits d’une pratique régulière d’une activité physique sur l’ensemble du corps et l’action préventive sur le stress. Notamment grâce au relâchement de l’endorphine, aussi appelée l’hormone du bonheur après une activité d’au moins 30 min.

Prends conscience de ta respiration
Respire ! La respiration permet à ton corps de lui envoyer le message que ‘’ tout va bien, je ne suis PAS en danger’’. Il existe une multitude de bienfaits de la respiration consciente qui t’aidera à réduire ton rythme cardiaque, améliorer ton sommeil, éviter les blocages dans le corps, promouvoir une sensation de sérénité et bien d’autres.

Note importante : Les informations contenues dans cet article sont à visée informative et éducative, elles ne remplacent aucunement l’avis d’un praticien en santé accrédité. Il est vivement recommandé de consulter votre spécialiste en santé en cas de doutes pour avoir un avis médical adapté à votre condition.

Ressources :

[1] https://www.pregnancyinfo.ca/fr/before-you-conceive/fertility/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6016043/

[2] https://www.gutmicrobiotaforhealth.com/fr/des-scientifiques-decouvrent-un-possible-lien-entre-microbiote-intestinal-et-maladies-auto-immunes/

Leave a Reply

Share it!

Read also...

Do you know our products?

Connexion

Gère tes commandes, tes retours et tes listes d’envies

Change your rules!

Sign up for our newsletter and receive 10% off!

Connection

Manage your orders, returns and wish lists

New V.S. Liquidation collection

As you’ve probably noticed, our panty designs as you’ve always known them are on clearance. Don’t worry, we’ve simply made changes to our manufacturing processes. Older models won’t be coming back, but you can find similar models in the new collection.

Please note that clearance items are neither exchangeable nor refundable.

What's new with
the new collection?

If you wash

A minimum of 3-5 panties will give you time to wash and dry after use, then carry over to the next cycle. Choose different absorption levels to suit your menstrual flow.

3 to 5 pants / cycle

To avoid thinking about it

Do you want to stop thinking about washing and make sure you have enough? Count 2 to 3 panties per day of menstruation. All you have to do is put them in the wash at the end of your period!

2 to 3 panties / menstruation day

Hip and waist sizes are quite similar from one model to another. The difference is most obvious in the crotch.

Your hips Recommended size
27-29 XXS
30-32 XS
32-35 S
36-39 M
40-44 L
44-47 XL
48-50 XXL
51-53 3XL
53-55 4XL

If you’re hesitating between 2 sizes, it’s up to you to decide whether you prefer tighter-fitting panties or more room inside. You can also view detailed measurements for each model ⤵

How many panties do you need?

It’s important to choose the right menstrual panties according to: your menstrual flow, the number of times you change and the duration of your period.
The more absorbent your protection, the longer you can wear it.

Light flow
30 ml / menstrual cycle

Equivalent to 1 tampon a day or a few drops on a towel.

1 pair of panties / day

1 pair of panties / night

Average flow
30 to 50 ml / cycle

Equivalent to 2 to 3 tampons a day or a pad every 3 hours

1 pair of panties / day

1 pair of panties / night

Abundant flow
50 to 70 ml / cycle

Equivalent to 4 to 5 tampons a day or 1 towel every 2 hours

1 to 2 panties / day

1 pair of panties / night

DAILY CLEANING REQUIRED

A minimum of 3-5 panties is needed to last through a period. However, you’ll need to wash the panties between uses so that you can reuse them on subsequent days. Choose panties with different levels of absorption to adapt to your menstrual flow, depending on the day of your period.

3 to 5 pants / cycle

NO WASHING BETWEEN USES

Don’t you want to think about washing between uses? Count 2 to 3 panties per day of menstruation. After each use, rinse and set aside. All you have to do is put them in the wash at the end of your period!

2 to 3 panties / menstruation day